Quotidien

Les Premières Répétitions

Le 13 septembre 2016 marque le jour de la première répétition à l’Eglise de l’Estrée à Saint-Denis. Ce soir-là sont présents une quinzaine de jeunes, dont certains qui ont traversé plus de 6 saisons avec Diony’s Voice, comme Junior, qui a participé à la vie du groupe en étant membre du bureau, chef de pupitre Ténor, percussionniste ou encore webmaster ( création du site internet ).

Ce qui différencie peut-être Diony’s Voice d’autres ensembles vocaux, c’est qu’il accueille tous ceux qui souhaitent chanter, avec ou sans bagage musique. Pierre-Louis – choriste et cheffe de pupitre basse de la première année – nous parle de cet accueil offert à chacun lors des premières auditions en 2016 : « Le gospel j’y pensais depuis des années, j’ai saisi cette opportunité de pouvoir m’y essayer au sein d’un groupe non-professionnel, c’était aussi pour moi l’occasion de rencontrer d’autres jeunes. Lors des auditions, j’ai croisé de nombreux profils, certains n’avaient jamais chanté ! Louis [chef de chœur] était très patient, il ne fermait la porte à personne !»

Eurielle nous rapporte ses souvenirs des premières répétitions :« Lors des premières répétitions, l’excitation des débuts s’accompagnait d’une envie de bien faire, marqués par un niveau de concentration soutenu et une solidarité au sein des pupitres. L’entraide au sein de ce groupe apparaît dès le départ. Louis y a largement contribué en invitant certains de ses amis (anciens de Pic’Pulse) à être présents aux premières répétitions avec nous. Leurs présences rassurantes encourageaient les choristes en herbe que nous étions. Au départ, Louis apprenait à chaque pupitre sa voix.  Par la suite, des chefs de pupitre ont été nommés. »

Si Diony’s Voice accueille depuis ses débuts des chanteurs de tout niveau, dont des novices, le travail de chœur et l’exigence musicale sont de rigueur, et ce depuis ces premières répétitions. Pierre-Louis nous raconte : « Louis n’hésitait pas à nous sortir de notre zone de confort, il avait davantage de confiance en nos capacités d’apprentissage que nous-mêmes ! Dès les débuts, il arrivait qu’à une répétition on apprenne un chant et qu’à la suivante il nous dise « lâchez les partitions » ! Et nous avons souvent été bluffés par nos propres capacités. Il nous a tiré vers le haut. Il était très exigeant et ne se contentait pas de quelque chose qui n’était pas abouti. La régularité des répétitions et l’exigence ont participé à faire grandir le groupe ». « Ce qui était beau c’est que l’on se soutenait tous dans l’apprentissage de chant ! Nous étions nombreux à ne pas savoir chanter et c’est dans ces « galères » de répétitions que de belles amitiés se sont formées »

Ce sens de l’accueil est resté dans l’esprit du groupe depuis ses débuts, la plupart des jeunes ayant rejoint Diony’s Voice n’étaient pas chanteurs et le sont devenus dans ce lieu où la bienveillance et l’entraide permettent à tous de pouvoir progresser pour faire chœur ensemble. Aurélie témoigne « J’ai rencontré Diony’s Voice lors de la Fête de la Musique – jour qui a changé ma vie !- et j’ai été immédiatement aimantée par l’énergie du groupe. J’ai beaucoup hésité à me présenter aux auditions car je n’avais pas confiance en moi : l’accueil que j’y ai reçu a été tellement beau et fort que je n’ai plus eu de doute. Dès les premières mesures chantées sur Bonse Aba à ma première répétition, j’ai su que j’étais chez moi » , après cette première répétition décisive, elle restera 5 années à Diony’s Voice ; choriste, cheffe de pupitre Alto, puis responsable Com et Vice-Présidente.

Les premières répétitions sont à l’image de celles que nous vivons encore aujourd’hui au sein de Diony’s Voice : de la musique, oui, mais avant tout la joie des rencontres, le plaisir de partager ensemble, de jouer des percussions et de danser jusque tard dans la nuit et surtout de partager un pot durant lequel de nombreuses amitiés se sont créées : « Ces répétitions étaient marquées par la joie de se retrouver, l’ambiance des pots de fin de répétitions illustre parfaitement ces propos. Ils ont permis de nouer de nombreux liens, de soulever des questions existentielles, qui ont conduit à des débats interminables. C’était aussi l’occasion pour certains d’avoir des conseils, des pistes professionnelles, des bons plans… » se rappelle Eurielle.

C’est au cœur de ces premières répétitions que l’âme de Diony’s Voice est née, ainsi que le rapporte Pierre-Louis : « à la fin des répétitions, on sortait les djembés et on reprenait les refrains, cela faisait un boucan incroyable ! ». Les plus anciens de Diony’s Voice se rappellent ces soirées avec nos infatigables musiciens, danseurs et « ambianceurs » ( dits « dérangeurs »): William, Anna, Junior, Diana, Lucien, Robyn, Eugène, Louisa, Tommy, Christelle, Audrey, Laëtitia … Les murs de l’Estrée se souviennent de cette belle énergie offerte par tous les membres !

Et cet esprit originel de Diony’s Voice perdure encore et nous le vivons chaque jeudi soir en répétition !

Vous aimeriez peut-être

Concert de Noël Diony’s Krismas

Concert Quotidien

17 décembre 2022

Le 17 décembre 2022, vous étiez plus de 500 avec nous pour fêter Noël à la Basilique-Cathédrale de Saint-Denis ! Merci à vous, public, d’avoir réchauffé nos cœurs avec vos applaudissements et vos sourires ! Nous remercions chaleureusement Jean-Christophe Helbecque, recteur de la Basilique-Cathédrale, qui a offert à Diony’s Voice cette magnifique opportunité de chanter […]

Lire plus

Le Gué, édition 2022

Projets Quotidien

14 août 2022

En août 2022, plusieurs membres de Diony’s Voice ont repris la route du Poët Laval et de la Maison d’Accueil du Gué dans le cadre d’un séjour Solidaire et Musical ! C’est le 3ème séjour de Diony’s Voice au Gué depuis l’été 2017. Le Gué est un Centre de Soin résidentiel, spécialisé dans l’accompagnement de personnes […]

Lire plus
Concert gospel Marseille groupe au large avec ignace

Diony’s Voice, l’origine …

Quotidien

15 juillet 2022

« Diony’s Voice, c’est plus qu’une chorale », c’est ce que Stéphanie, soprane, dira de Diony’s Voice pour définir notre groupe d’étudiant et de jeunes professionnels. Les belles histoires commencent toujours par une rencontre. La nôtre débute avec celle de Louis Lorieux.sj, habitant alors au cœur de la cité Gaston Dourdin, et des jeunes de Saint-Denis, en […]

Lire plus